Deruta - Choses à voir

Les principales choses à voir à Deruta, Ombrie

La ville est située à 15 km. au sud de Pérouse sur un côteau qui domine la vallée du Tibre; la partie la plus récente s'étend le long de la Via Tiberina, parallèle à la E-45 qui mène à Rorne.

Il reste quelques morceaux des murs du vieux château, les arcs des trois portes d'entrée et les caractéristique ruelles médiévales par lesquelles l'on accède à la Piazza dei Consoli où se trouve le palais du même nom, siège de la mairie, dont la tour du XIV siècle, -est ermbllie de fenêtres jumelées d'époque romaine.

Dans le palais se trouvent le Musée de la céramique, où l'on conserve de très beaux exemplaires d'anciennes faïences locales, et la Pinacothèque dont les précieux tableaux rernontes à différentes époques: une peinture sur bois de Niccolò Alunno, datée 1458; un étendard à l'irnmage de S. Antonio Abate du même auteur; une Vierge à l'Enfant et Saints de l'Atelier de Pietro Vannucci dit Il Perugino; des peintures de l'Amorosi, du Reni, du Gaulli dit Il Baciccio; du Graziani dit Ciccio Napoletano; un missel enluminé du XIV s.; du linge de table du XV s. Il y a en outre une fresque avec les saints Rocco et Romano avec la vue de la ville (1476) récemment attribuée au Perugino.

Face au palais municipal s'érige l'église romano-gothique de S. Francesco avec le couvent annexe où, le 2 octobre 1264 rnourut le pape Urbain IV. Le Clocher du XIV s. a des fenêtres jumelées en ogive.
Dans la nef avec abside polygonale, se trouvent de nombreuses fresques de l'école siennoise, parmi lesquelles l'on peut admirer, in cornu evangeli, le martyre de S. Caterina di Alessandria (1339), protectrice des céramistes de Deruta qui en célèbrent la fête le 25 novembre.

Dans cette église on peut voir aussi la fresque de la Vierge avec L'Enfant et les Saints de Domenico Alfani. Dans la voisine Piazza Benincasa s'érige l'église de S. Antonio Abate où l'on peut admirer une Vierge de la Miséricorde et les Saints Francesco et Bernardino de Bartolomeo Caporali et une autre fresque de Bartolomeo et G.B. Caporali, qui se sont inspirés aux modèles de Signorelli de la Chapelle de S. Brizio dans le Dôme de Orvieto; sur l'autel majeur se trouve une statue de S. Antonio Abate en céramique polychrome du XV siècle.

Arts Céramiques

La ville est connue dans le monde entier pour son art de la céramique, dont les premiers objets remontent au moyen-age. Les commandes les plus anciennes datent du XIII s., mais c'est dans la période de la Rénaissance que la céramique de Deruta atteint le maximum de sa splendeur.

L'Histoire de Deruta

La renommée des habitants de Deruta dans ce domaine se répandit ainsi et l'on confia à leur ateliers l'exécution du carrelage de la Cappella del Palazzo dei Priori et de la sacristie de la Basilique de S. Pietro à Perugia, ainsi que de la Chapelle Baglioni à Spello. Dans le Museo Civico de Deruta on peut admirer des restes précieux du carrelage de l'église de S. Francesco (1523-24).

Toutefois la célébrité des céramiques de Deruta se fondait et continue de se fonder sur la décoration de vases, de plats et d'objets aux formes les plus variées où l'on reconnait des expressions de grande valeur picturale.

Parmi les maîtres céramistes les plus connus il faut remarquer Giacomo Mancini dit "El Frate" (1545), Andrea di Cecco (1584), Lazzaro di Battisla Faentino, Francesco Urbini, Gregorio Caselli (1770), et un certain "Paolo da Deruta" qui était déjà au service du grand céramiste de Gubbio Maître Giorgio Andreoli en 1516, où il apporta les expériences des maîtres de Deruta en matière de reflets métalliques.

Une documentation singulière sur la céramique de Deruta est gardée dans l'Église de la Madonna dei Bagni à 2 km. au Sud de Deruta le long de la route E-45. Toutes les parois de cette petite Eglise sont recouvertes d'ex-votos en céramique placés par les fidèles dès le XVII s. jusqu'à nos jours. De par la séquence extraordinaire des panneaux polychromes, le visiteur peut suivre l'évolution de la tradition de la céramique de Deruta et avoir, en même temps un aperçu de la vie ombrienne et italienne de ces trois derniers siècles.

La production des céramiques artistiques continue de constituer la principale activité de cette ville. C'est ainsi qu'à Deruta l'on peut remarquer la présence de l'Institut d'Etat pour l'Art de la Céramique à côté des ateliers et des fabriques dont la production acquiert un prestige toujours grandissants dans le monde entier.

Retour à Deruta

Deruta © ammonet InfoTech 1998 - 2016. All rights reserved.